Des formations dans le secteur de l’immobilier : un nouveau challenge pour l’EFC

L’École Française de Comptabilité développe une formation à distance au BTS Professions Immobilières. Un nouveau domaine éloigné du coeur de métier historique de l’EFC ? Pas tant que ça !
Voici une interview de Valérie Romero, Référente pédagogique de l’EFC, en charge de la coordination de la conception des cours de ce centre de formation.

Formations dans le secteur de l’immobilier

Pourquoi le secteur de l’immobilier ?

Valérie Romero : Je réponds à votre question par une autre question : connaissez-vous le secteur d’activité qui représentait en 2017 environ 10% du PIB en France ? Vous l’avez compris, c’est l’immobilier qui est aujourd’hui le secteur facteur majeur de croissance. Bien entendu, derrière cette croissance, il y a une forte notion de recrutement constant qui ne se délocalisera pas compte tenu de la législation nationale. L’immobilier est donc un secteur dynamique et en pleine évolution.

Ce choix de BTS est assez intéressant...

Valérie Romero : C’est un BTS vraiment généraliste, et c’est en cela qu’il nous intéressait.

Les activités s’organisent autour de deux grands types de fonctions :

  • des fonctions techniques (transaction immobilière, gestion immobilière locative et de copropriété)
  • des fonctions orientées conseil, qui mettent en œuvre des compétences transversales comme la communication, le conseil en ingénierie immobilière, notamment dans les domaines économiques, juridiques, de l’architecture, habitat, urbanisme et développement durable.

Entre la commercialisation, le droit, la gestion et l’immobilier lié à l’urbanisme, les spécialisations dans ce secteur sont nombreuses. Il permet ensuite de continuer dans l’immobilier, pourquoi pas avec une licence ! Il en existe plusieurs de disponibles comme par exemple :

  • la licence pro métiers de l'immobilier,
  • la licence pro gestion et administration de biens immobiliers,
  • la licence pro gestion et transaction immobilière.

C’est un BTS qui va plaire parce qu’il offre un périmètre assez large et il ouvre donc plusieurs champs de connaissances.

Oui, mais vous êtes l’École Française de Comptabilité ?

Valérie Romero : Certes ! Et il est évident que nous avons une expertise historique dans ce secteur, avec notre vingtaine de formations liées à ce domaine.
Mais nous sommes aussi proche de nos clients et novateurs, nous savons nous adapter à notre environnement sans délaisser dans notre cœur de métier qu'est la compta-gestion.

En 2015, nous avions déjà lancé la formation Assistant Ressources Humaines.On ne nous attendait pas du tout sur ce terrain-là, alors qu’elle fait aujourd’hui partie de nos formations les plus choisies. Nous avons d’ailleurs eu beaucoup d’élèves qui ont continué leur parcours à l’EFC en le complétant avec cette formation. Cela leur permettait d’ajouter une compétence supplémentaire.
Ils nous ont demandé une formation plus certifiante, un peu comme celle du titre ASCA, et c’est ce que nous avions fait avec la formation certifiante Gestionnaire de Ressources Humaines, développée en 2018.
Tout ceci pour vous dire que notre gamme de formations évolue constamment en réponse au besoin de nos élèves, et que l’EFC garde ce qui fait son ADN : proposer des formations sur des secteurs porteurs, des secteurs qui recrutent, ou qui permettent de (re)lancer une carrière.

Et donc, vous proposez ce nouveau BTS Immobilier en ligne ?

VR : En ligne et par correspondance. Nous avons opté pour un double format, pour cette formation comme pour toutes les autres de l’EFC. Après, si certains de nos élèves ont l'impression de mieux apprendre sur un support papier, les études menées dans différents pays (Allemagne, Autriche, Israël, Etats-Unis, Norvège...) prouvent que les résultats de compréhension sont les mêmes, peu importe le support, in fine.

A l’EFC, les cours papier sont envoyés progressivement, au fur et à mesure de la progression de l’élève. Cela lui permet de s’organiser dans sa formation, tout en gardant l’aspect rassurant du papier.

Et en plus, nos cours sont disponibles en ligne, à la fois sur l’espace-privé de l’élève, et sur l’application MyEFC. Les cours sont disponibles via une liseuse, et avec l’application, ils peuvent les lire hors connexion, pour les consulter dans les transports en commun, ou dans une salle d’attente.

Et quel est le point fort de l’EFC ?

VR : Quels sont nos points forts, vous voulez dire !

Avant tout, notre expertise dans l’enseignement à distance : plus de 70 ans d’expérience, et des équipes qui ont toujours su s’adapter aux besoins des apprenants.

Nous nous appuyons également sur le savoir-faire de Véronique Chapelle. En tant que Directrice de l’innovation pédagogique, elle impulse de nouvelles dynamiques à l’EFC, elle nous pousse à nous dépasser, et cette formation en est un parfait exemple.

En quoi votre formation au BTS PIM est-elle différente de celle des autres écoles ?

VR :Tout d’abord, je souhaite souligner qu’il n’y a aucune différence qualitative entre une préparation à distance et une préparation en présentiel : à la fin, le juge de paix reste l’épreuve nationale !

Je ne vous rappellerai pas les nombreux avantages de l’enseignement à distance tant au niveau de l’organisation que du coût ou du rythme.

Mais ce qui fait la force de cette préparation EFC au BTS Professions Immobilières, c’est qu’elle intègre :

  • des cours de e-learning
  • des classes virtuelles : un regroupement d’élèves en ligne, pour apprendre sous forme de jeu de rôle, avec des cas pratiques. Certaines classes virtuelles se feront sous forme de vidéo à regarder au préalable, avec ensuite une heure de questions-réponses avec un professeur.
  • des épreuves blanches : des sujets donnés à effectuer en temps limité (durée d’épreuve à définir), pour rapprocher le plus possible nos élèves de leurs conditions réelles d’examen.
  • des EFCLive. Ils permettent aux élèves d’obtenir une culture générale qui peut faire la différence lors des épreuves orales. D’ailleurs, une fois par mois, ces lives sont liés au juridique, une matière importante dans ce BTS. Ces lives sont des compléments de cours pendant lesquels on peut interroger un professeur, lui faire préciser un élément, une occasion de voir un point de cours sous un autre angle, avec souvent davantage d’exemples et des cas plus concrets.

C’est aussi l’occasion de rencontrer des apprenants via le LiveChat. De nombreux élèves ont créés des groupes de travaille suite à leurs échanges pendant les EFClive.

Et bien évidemment, notre force, c’est l’enseignement à distance, la souplesse qu’a l’élève de s’organiser comme il le souhaite, en fonction de son emploi du temps et à son rythme. Nos professeurs sont disponibles du Lundi au Vendredi, de 9h à 19h30 pour répondre à toutes les questions et permettre à chaque élève de progresser. D’ailleurs, s’il le souhaite, un élève peut nous appeler à n’importe quel moment, de 9h à 19h30 du lundi au vendredi, et nous pouvons l’aider à fixer son propre planning, avec des objectifs réguliers.Nos équipes sont passionnées par leurs métiers et notre volonté est la réussite de nos élèves

Et votre rôle dans tout cela ?

VR : Mon rôle sera comme toujours d’encadrer les équipes pédagogiques, de faire des débriefings réguliers avec nos professeurs, d’identifier des questions récurrentes, bref ! améliorer continuellement cette formation BTS Professions Immobilières.

Je suis en contact régulier avec le Rectorat.

Pourquoi le Rectorat ?

VR : Tous nos cours, dont ce BTS, sont soumis au contrôle pédagogique de l’État. Tous nos programmes respectent les référentiels de l’Éducation nationale, qui contrôle les qualifications de nos professeurs et enseignants. Rencontrer régulièrement le Rectorat permet de nous informer des nouveautés de l’Éducation Nationale, et d’en faire bénéficier nos élèves plus rapidement.